Design industriel & économie circulaire

Voiture Tesla, design industriel

« La question des déchets n’est pas quelque chose qui vient à posteriori. Récupérer et valoriser les déchets, c’est un service public. Mais concevoir en amont afin qu’il n’y ait aucun gâchis est un service bien plus louable rendu à la société. »

Cette citation d’Henry Ford date de 1926 et montre que notre façon de concevoir nos business models a probablement une certaine marge de progression.

Il est impératif de faire comprendre  aux entreprises et aux organisations en général de repenser leur business model de façon positive et vertueuse, autrement dit d’éco-concevoir leur modèle d’affaires.

L’idée consiste à décloisonner les différentes parties prenantes de l’entreprise en prenant conscience que chacun a un impact sur les aspects économiques, sociaux et environnementaux de l’entreprise mais aussi sur ce qui l’entoure (partenaires mais aussi écosystème). Enfin, en reprenant son business model en intégrant ces trois aspects, la responsabilité sociétale des entreprises n’est plus à la marge mais directement considérée et intégrée dans l’activité de l’entreprise.

Les équipes design sont souvent en pointe pour proposer des solutions innovantes tout en intégrant une pensée systémique et transversale.

L’économie circulaire et l’éco-conception sont désormais intégré dans les process de design industriel, mais il reste de nombreuses marges de manoeuvre pour gagner en efficience.

Le succès d’une innovation ne repose pas exclusivement sur une approche technique ou technologique, mais sur des usages et des besoins des utilisateurs. Le design est devenu est devenue un levier incontournable de « l’Innovation Nouvelle Génération » et de la compétitivité des entreprises.